L'enquête
Les auteurs
Le livre
L'ancêtre breton
L'enquête
Relire Kerouac
Revue de presse
Revue de presse
Liens, salons, ...
 
 

L'enquête généalogique dans son ensemble. 407 pages d'archives avec transcriptions d'actes et commentaires.

Pour tout renseignement, contacter l'auteur : Patricia Dagier

 

Coup de théâtre en 2006 ! Le trésor convoité par les Kerouac d'Amérique est retrouvé :

Des terres et des bois à Huelgoat...

Des biens qui retournent dans la famille Le Bihan de Huelgoat par des chemins quelquefois détournés, plutôt que de profiter aux héritiers naturels de :

Urbain-François Le Bihan de Kervoac

alias Alexandre Le Breton

ou Maurice-Louis Le Bris etc...

 

Le trésor des Kerouac retrouvé

Tous les Kerouac ou Kirouac d'Amérique descendent du même Urbain-François Le Bihan de Kervoac. Ils seraient plus de 3000 à porter ce patronyme au Canada et aux Etats-Unis.

Quelques-uns d'entre eux ont formé une association en 1978 dans le but de transmettre un patrimoine généalogique et historique. La légende familiale les disait nobles et laissait entendre qu'un fabuleux héritage les attendait "au vieux pays"...

Inutile de le dire : la révélation de la véritable personnalité de leur ancêtre n'a pas été unanimement appréciée.

Par bonheur, des Kirouac et Kerouac d'aujourd'hui y ont au contraire vu une formidable épopée à transmettre à leur descendance, une histoire extraordinaire, pleine de rebondissements et digne d'être portée à la connaissance de tous.
De leur ancêtre, tel qu'il était, ils sont très fiers.
"Le véritable trésor de Clément Kirouac", publié en août 2008, réalisé avec le concours de Clément Kirouac, lui-même ancien président de "l'Association des familles Kirouac d'Amérique inc." de 1994 à 2000, a ainsi vu le jour afin que les générations futures ne puissent plus rien ignorer de leurs origines bretonnes.

Malgré cette publication apportant toutes les preuves historiques et généalogiques nécessaires, un porte-parole de "l'Association des familles Kirouac inc."
(qui ne compte qu'une centaine d'adhérents mais qui prétend pouvoir s'exprimer au nom des 3000 Kirouac, Kerouac répartis dans le monde, y compris au nom de Jack Kerouac mort en 1969)
a lancé, au mois de juillet 2009, une polémique très virulente via divers blogs ou sites dédiés à ces découvertes, affirmant que le premier Kerouac d'Amérique n'avait commis aucun délit, ni en Bretagne ni au Canada.

Les légendes ont la vie dure...

patricia dagier hervé quéméner
07/07/09